LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée

Médicament indiqué en cas de déficit en potassium

Ce médicament est préconisé dans les déficits en potassium (hypokaliémie), en particulier lors de la prise de certains médicaments:

· certains diurétiques (diurétiques hypokaliémiants),

· des dérivés de la cortisone,

· certains laxatifs.

Demandez conseil à votre pharmacien

Résumé des caractéristiques du produit Notice du produit
2,82 €
Produit disponible Vendu et expédié par une pharmacie Française
Nb limité Quantité

Dans quel cas utiliser LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée ?

Traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses: salidiurétiques, corticoïdes, laxatifs.

 

Comment utiliser LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée ?

Posologie et mode d'administration

Voie orale.

Les comprimés sont à avaler sans mâcher, sans croquer ni écraser, toujours avec un verre d'eau afin de diminuer le risque d'ulcération gastro-duodénale.

Traitement des carences en potassium confirmées: la posologie sera adaptée en fonction de la kaliémie dosée avant et pendant le traitement. En cas d'hypokaliémie franche (inférieure 3.6 mmol/l), commencer par une posologie journalière équivalente à 4 g de chlorure de potassium, soit 52 mmol de potassium.

La dose journalière est à répartir en 2 à 3 prises de préférence à la fin des repas.

Les posologies doivent être adaptées en fonction du contrôle de la kaliémie.

Remarque:

La matrice insoluble du comprimé permettant la libération prolongée du principe actif est éliminée dans les selles sous forme du comprimé d'origine, particularité dont il n'y a pas lieu de s'inquiéter (en informer le radiologue en cas d'examen radiologique).

 

Dans quel cas ne pas utiliser LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée ?

4.3. Contre-indications  

Si vous êtes allergique au chlorure de potassium ou à l'un des autres composants contenus dans KALEORID.

Hyperkaliémie ou toute situation pouvant entraîner une hyperkaliémie, en particulier:

Insuffisance rénale, syndromes addisonniens, diabète non contrôlé (car acidose métabolique), myotonie congénitale, traitement concomitant par épargneur de potassium seul ou associé à un salidiurétique (sauf sous contrôle strict de la kaliémie).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  

Précautions d'emploi

· Contrôle de la kaliémie avant et pendant le traitement.

· Utiliser avec prudence chez le sujet âgé.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  

Associations contre-indiquées

+ Les diurétiques hyperkaliémiants: amiloride, canrénone, spironolactone, triamtérène (seul ou associés):

Hyperkaliémie potentiellement létale surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémiants).

Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

Associations déconseillées

+ Inhibiteurs de l'enzyme de conversion:

Risque d'hyperkaliémie potentiellement létale surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémiants).

Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

+ Tacrolimus: Hyperkaliémie potentiellement létale, surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémants). Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

4.6. Grossesse et allaitement

Compte tenu des données disponibles, l'utilisation chez la femme enceinte ou qui allaite est possible

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  

Hyperkaliémie (avec risque de mort subite): celle-ci est à prévenir par le contrôle de la kaliémie.

A forte dose, possibilité d'ulcération gastro-duodénale.

Le risque d'ulcérations du grêle, observées avec certaines formes orales, est réduit du fait de la libération prolongée du chlorure de potassium.

4.9. Surdosage  

En cas de surdosage, prati

Quelle est la composition de LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée ?

COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  

Chlorure de potassium .................................................................................................................... 1000 mg

Pour un comprimé pelliculé.

Ce qu'il faut savoir en plus sur LEO PHARMA Kaleorid lp 1000mg 30 comprimés à libération prolongée

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  

KALEORID LP 1000 mg, comprimé à libération prolongée

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  

Chlorure de potassium .................................................................................................................... 1000 mg

Pour un comprimé pelliculé.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  

Comprimé pelliculé à libération prolongée.

4. DONNEES CLINIQUES

4.1. Indications thérapeutiques  

Traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses: salidiurétiques, corticoïdes, laxatifs.

4.2. Posologie et mode d'administration

Voie orale.

Les comprimés sont à avaler sans mâcher, sans croquer ni écraser, toujours avec un verre d'eau afin de diminuer le risque d'ulcération gastro-duodénale.

Traitement des carences en potassium confirmées: la posologie sera adaptée en fonction de la kaliémie dosée avant et pendant le traitement. En cas d'hypokaliémie franche (inférieure 3.6 mmol/l), commencer par une posologie journalière équivalente à 4 g de chlorure de potassium, soit 52 mmol de potassium.

La dose journalière est à répartir en 2 à 3 prises de préférence à la fin des repas.

Les posologies doivent être adaptées en fonction du contrôle de la kaliémie.

Remarque:

La matrice insoluble du comprimé permettant la libération prolongée du principe actif est éliminée dans les selles sous forme du comprimé d'origine, particularité dont il n'y a pas lieu de s'inquiéter (en informer le radiologue en cas d'examen radiologique).

4.3. Contre-indications  

Si vous êtes allergique au chlorure de potassium ou à l'un des autres composants contenus dans KALEORID.

Hyperkaliémie ou toute situation pouvant entraîner une hyperkaliémie, en particulier:

Insuffisance rénale, syndromes addisonniens, diabète non contrôlé (car acidose métabolique), myotonie congénitale, traitement concomitant par épargneur de potassium seul ou associé à un salidiurétique (sauf sous contrôle strict de la kaliémie).

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  

Précautions d'emploi

· Contrôle de la kaliémie avant et pendant le traitement.

· Utiliser avec prudence chez le sujet âgé.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  

Associations contre-indiquées

+ Les diurétiques hyperkaliémiants: amiloride, canrénone, spironolactone, triamtérène (seul ou associés):

Hyperkaliémie potentiellement létale surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémiants).

Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

Associations déconseillées

+ Inhibiteurs de l'enzyme de conversion:

Risque d'hyperkaliémie potentiellement létale surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémiants).

Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

+ Tacrolimus: Hyperkaliémie potentiellement létale, surtout lors d'une insuffisance rénale (addition des effets hyperkaliémants). Eviter cette association sauf s'il existe une hypokaliémie préalable.

4.6. Grossesse et allaitement

Compte tenu des données disponibles, l'utilisation chez la femme enceinte ou qui allaite est possible

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  

Hyperkaliémie (avec risque de mort subite): celle-ci est à prévenir par le contrôle de la kaliémie.

A forte dose, possibilité d'ulcération gastro-duodénale.

Le risque d'ulcérations du grêle, observées avec certaines formes orales, est réduit du fait de la libération prolongée du chlorure de potassium.

4.9. Surdosage  

En cas de surdosage, pratiquer un traitement symptomatique de l'hyperkaliémie en milieu hospitalier.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  

Classe pharmacothérapeutique: SUPPLEMENTATION POTASSIQUE:

· Sur le plan biologique, une hypokaliémie inférieure à 3,6 mmol/l indique une carence en potassium.

· Cette carence peut être d'origine:

- digestive: diarrhées, vomissements, laxatifs stimulants.

- rénale: par augmentation de l'excrétion urinaire, en cas de maladie tubulaire, congénitale ou lors de traitement par salidiurétiques, corticoïdes ou amphotéricine B (I.V.), par consommation abusive d'alcalins ou de dérivés de la réglisse.

- endocrinienne: hyperaldostéronisme primaire (relève d'un traitement étiologique).

Cette carence potassique, quand elle est symptomatique, se traduit par: fatigabilité musculaire, pseudoparalysies, crampes et modifications de l'ECG, troubles de la repolarisation et hyperexcitabilité ventriculaire.

· L'ion chlorure: son apport permet de corriger l'alcalose métabolique souvent associée à l'hypokaliémie. · La libération prolongée réduit le risque d'une action ulcérogène du chlorure de potassium.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  

Libération prolongée du chlorure de potassium pendant 6 à 8 heures, obtenue à partir d'une matrice insoluble.

Les comprimés sont visibles à l'examen radiologique de l'abdomen sans préparation (du fait de la matrice).

La matrice insoluble du comprimé permettant la libération prolongée du principe actif est éliminée dans les selles sous forme du comprimé d'origine, particularité dont il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

L'excrétion, principalement urinaire, est diminuée en cas d'insuffisance rénale avec possibilité d'hyperkaliémie.

5.3. Données de sécurité préclinique  

Non renseignée.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  

6.1. Liste des excipients  

Alcool stéarylique, éthylcellulose, stéarate de magnésium, glycérol 85 %.

Enrobage: talc, hypromellose, dioxyde de titane, glycérol 85 %, saccharine sodique.

6.2. Incompatibilités

Sans objet.

6.3. Durée de conservation  

5 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation  

Pas de précautions particulières de conservation.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  

30 ou 100 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium).

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation  

Pas d'exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

LABORATOIRES LEO

2 RUE RENE CAUDRON

78960 VOISINS LE BRETONNEUX

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

· 332 778-2: 30 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium).

· 557 004-4: 100 comprimés sous plaquettes thermoformées (PVC/Aluminium).

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION  

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  

Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Médicament non soumis à prescription médicale.


Les internautes ont également acheté Voir plus

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêts. Plus d'informations