BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml

Ce médicament est une solution pour instillations dans l'œil.

Il est préconisé dans les infections bactériennes de l'œil et de ses annexes: conjonctivites, kérato-conjonctivites, blépharites, dacryocystites.

En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien

Résumé des caractéristiques du produit Notice du produit
3,50 €
Produit disponible Vendu et expédié par une pharmacie Française
Nb limité Quantité

Dans quel cas utiliser BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml ?

Infections bactériennes de l'œil et de ses annexes à germes sensibles telles que: conjonctivites, kérato-conjonctivites, blépharites, dacryocystites.

Comment utiliser BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml ?

Instillations oculaires: 2 gouttes 4 à 6 fois par jour, en fonction des exigences thérapeutiques.

Dans quel cas ne pas utiliser BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml ?

Sensibilisation aux diamidines ou à l'un des constituants.

Quelle est la composition de BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml ?

Di-iséthionate d'hexamidine ............................................................................................................ 100,0 mg Pour 100 ml de solution.

Ce qu'il faut savoir en plus sur BAUSCH + LOMB Desomedine 0.1% collyre 10 unidoses de 0.6ml

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT DESOMEDINE 0,1 POUR CENT, collyre en flacon 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Di-iséthionate d'hexamidine ........................................................................................................... 100,0 mg Pour 100 ml de solution. Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1. 3. FORME PHARMACEUTIQUE Collyre. 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques Infections bactériennes de l'œil et de ses annexes à germes sensibles telles que: conjonctivites, kérato-conjonctivites, blépharites, dacryocystites. 4.2. Posologie et mode d'administration Instillations oculaires: 2 gouttes 4 à 6 fois par jour, en fonction des exigences thérapeutiques. 4.3. Contre-indications Sensibilisation aux diamidines ou à l'un des constituants. 4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi Mise en garde spéciales Risque d'allergie. Risque de sélection de souches résistantes. Précautions d'emploi Le traitement usuel ne dépassera pas 10 jours; au-delà la conduite à tenir devra être réévaluée. L'hexamidine, comme tout cationique, est incompatible avec les anioniques. En cas de traitement concomitant par un collyre contenant un principe actif différent, instiller les collyres à 15 minutes d'intervalle. 4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions Compte tenu des interférences médicamenteuses possibles (antagonisme, inactivation) notamment avec les composés anioniques, l'emploi simultané ou successif d'autres antiseptiques est déconseillé. 4.6. Grossesse et allaitement A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables. 4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines Une gêne visuelle passagère peut être ressentie après instillation du collyre en solution. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas conduire ou d'utiliser de machines jusqu'au retour de la vision normale. 4.8. Effets indésirables Réactions locales (irritation ou sensibilisation) possibles. 4.9. Surdosage En cas de surdosage, rincer au sérum physiologique stérile. 5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES 5.1. Propriétés pharmacodynamiques Classe pharmacothérapeutique: ANTISEPTIQUE. L'hexamidine (appartenant à la famille des diamidines) est un agent antibactérien cationique et présente des propriétés tensioactives. In vitro son activité s'exerce sur les bactéries gram + et n'est pas inhibée par le pus, le sérum, les débris organiques. 5.2. Propriétés pharmacocinétiques Non renseignée. 5.3. Données de sécurité préclinique Non renseignée. 6. DONNEES PHARMACEUTIQUES 6.1. Liste des excipients Chlorure de sodium, acide borique, borax, eau purifiée. 6.2. Incompatibilités Sans objet. 6.3. Durée de conservation Avant ouverture du flacon: Flacon de 10 ml: 3 ans. Flacon de 0,6 ml: 2 ans Après ouverture du flacon: Ne pas conserver plus de 30 jours. 6.4. Précautions particulières de conservation A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Ce médicament ne doit pas être conservé plus de 30 jours après ouverture du flacon. Noter la date d'ouverture en clair sur l'emballage. 6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur 0,6 ml ou 10 ml en flacon (PE). 6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation Pas d'exigences particulières. 7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE LABORATOIRE CHAUVIN 416, RUE SAMUEL MORSE CS99535 34961 MONTPELLIER CEDEX 2 8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE · 302 995-5: 10 ml en flacon (PE). · 348 679-9: 0,6 ml en flacon (PE). 9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION [à compléter par le titulaire] 10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE [à compléter par le titulaire] 11. DOSIMETRIE Sans objet. 12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES Sans objet. CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE Médicament non soumis à prescription médicale.


Les internautes ont également acheté Voir plus

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêts. Plus d'informations