MERCK Onctose crème 48g

Médicament préconisé en cas de démangeaison, en particulier piqûres d'insectes

En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien

Résumé des caractéristiques du produit Notice du produit
4,49 €
Produit disponible Vendu et expédié par une pharmacie Française
Nb limité Quantité

Dans quel cas utiliser MERCK Onctose crème 48g ?

Traitement symptomatique local du prurit, en particulier piqûres d'insectes.

Comment utiliser MERCK Onctose crème 48g ?

Voie cutanée.
1 application 2 à 3 fois par jour.
Bien se laver les mains après chaque utilisation.

Dans quel cas ne pas utiliser MERCK Onctose crème 48g ?

Contre-indications

· antécédent d'allergie aux anesthésiques locaux,

· antécédent d'allergie aux antihistaminiques,

· dermatoses infectées ou irritées,

· lésions suintantes.

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Le prurit n'est qu'un symptôme. Il exige dans tous les cas la recherche et le traitement de son étiologie.
La persistance ou l'aggravation du prurit peut être liée à une allergie à l'un des composants de la préparation.
En l'absence de données sur la résorption cutanée, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu. Il est d'autant plus à redouter que le topique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
L'attention des sportifs sera attirée par le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.
Eviter l'application du produit à proximité des yeux. Chez l'enfant, l'application sur la face devra être limitée, un contact accidentel avec les yeux étant possible.
Ce médicament contient du propylèneglycol et peut provoquer des irritations cutanées.
Ce médicament contient de l’alcool cétylique et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple eczéma).

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Les interactions connues avec la lidocaïne (antiarythmiques, bêta-bloquants) en principe, ne concernent pas l'utilisation par voie locale sur la muqueuse anale. Cependant, tenir compte d'un risque de passage systémique de la lidocaïne en cas de muqueuse lésée.

Grossesse et allaitement

A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Effets indésirables

Risque de sensibilisation à la diphénhydramine et/ou à la lidocaïne.
Risque de mydriase en cas d'application à proximité des yeux, notamment chez l'enfant. Cet accident est spontanément résolutif en moins de 24 heures. Risque d'eczéma de contact en raison de la présence de propylèneglycol.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

Surdosage

Sans objet.

Quelle est la composition de MERCK Onctose crème 48g ?

Chlorhydrate de lidocaïne .................................................................................................................... 1,00 g
Méthylsulfate de méfénidramium ......................................................................................................... 2,00 g
Pour 100 g de crème.
Excipients à effet notoire : alcool cétylique, propylèneglycol.

Ce qu'il faut savoir en plus sur MERCK Onctose crème 48g

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Retour en haut de la page

ONCTOSE, crème

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Chlorhydrate de lidocaïne .................................................................................................................... 1,00 g
Méthylsulfate de méfénidramium ......................................................................................................... 2,00 g
Pour 100 g de crème.
Excipients à effet notoire : alcool cétylique, propylèneglycol.
Pour la liste des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE

Crème.

4. DONNEES CLINIQUES

4.1. Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique local du prurit, en particulier piqûres d'insectes.

4.2. Posologie et mode d'administration

Voie cutanée.
1 application 2 à 3 fois par jour.
Bien se laver les mains après chaque utilisation.

4.3. Contre-indications

· antécédent d'allergie aux anesthésiques locaux,

· antécédent d'allergie aux antihistaminiques,

· dermatoses infectées ou irritées,

· lésions suintantes.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Le prurit n'est qu'un symptôme. Il exige dans tous les cas la recherche et le traitement de son étiologie.
La persistance ou l'aggravation du prurit peut être liée à une allergie à l'un des composants de la préparation.
En l'absence de données sur la résorption cutanée, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu. Il est d'autant plus à redouter que le topique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
L'attention des sportifs sera attirée par le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.
Eviter l'application du produit à proximité des yeux. Chez l'enfant, l'application sur la face devra être limitée, un contact accidentel avec les yeux étant possible.
Ce médicament contient du propylèneglycol et peut provoquer des irritations cutanées.
Ce médicament contient de l’alcool cétylique et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple eczéma).

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Les interactions connues avec la lidocaïne (antiarythmiques, bêta-bloquants) en principe, ne concernent pas l'utilisation par voie locale sur la muqueuse anale. Cependant, tenir compte d'un risque de passage systémique de la lidocaïne en cas de muqueuse lésée.

4.6. Grossesse et allaitement

A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

4.8. Effets indésirables

Risque de sensibilisation à la diphénhydramine et/ou à la lidocaïne.
Risque de mydriase en cas d'application à proximité des yeux, notamment chez l'enfant. Cet accident est spontanément résolutif en moins de 24 heures. Risque d'eczéma de contact en raison de la présence de propylèneglycol.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage

Sans objet.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique: ANTIHISTAMINIQUE.
ANESTHESIQUE LOCAL.
(D: Dermatologie).

5.2. Propriétés pharmacocinétiques

Non renseignée.

5.3. Données de sécurité préclinique

Non renseignée.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES

6.1. Liste des excipients

Alcool cétylique autoémulsionnable, stéarate de diéthylèneglycol, propylèneglycol, parfum rosé* 449 S, eau purifiée.
* Composition du parfum rose 449 S: alcool phényléthylique, géraniol, gaiache, géranium, diméthylacétal phénylacétaldéhyde, huile essentielle de cèdre, gérindol, palamarosa, huile essentielle de patchouli, phtalate d'éthyle, acétate de phényléthyle, méthylionone.

6.2. Incompatibilités

Sans objet.

6.3. Durée de conservation

3 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation

A conserver à une température inférieure à 25°C.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur

Tube en aluminium de 30 g et de 48 g, recouvert intérieurement d'un vernis époxyphénolique.

6.6. Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d'exigences particulières.

7. TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

MERCK MEDICATION FAMILIALE SAS
37, RUE SAINT-ROMAIN
69379 LYON CEDEX 08

8. NUMERO(S) D’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

· 307 545-8: 30 g en tube (aluminium).

· 317 191-4: 48 g en tube (aluminium).

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L’AUTORISATION

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES

Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Médicament non soumis à prescription médicale.


Les internautes ont également acheté Voir plus

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies ou de technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptées à vos centres d'intérêts. Plus d'informations